by CDK Global | 06/07/2018
SHARE

Les 5 bonnes pratiques pour protéger votre serveur DMS

                                             Nos 5 recommandations prioritaires  

1. Sauvegardez les données de votre DMS

C'est une activité que vous devez planifier et gérer avec soin car elle a des conséquences importantes sur votre entreprise et ses responsabilités juridiques : nous vous suggérons de mettre en place un  calendrier de sauvegarde.

Vous devriez également vérifier que :

  • La sauvegarde s'est correctement déroulée.
  • Les données nécessaires sont conservées.
  • La sauvegarde est conservée dans un lieu distant et sécurisé.

Posez-vous ces questions :

  • Savez-vous si votre sauvegarde s'est bien déroulée la nuit dernière ?
  • Où avez-vous rangé la bande de sauvegarde la nuit dernière ?

2. Emplacement physique

Dans l'idéal, votre serveur doit être installé dans un lieu spécialement conçu avec toutes les installations et services nécessaires pour réduire la probabilité d'une défaillance imprévue. Pour protéger des serveurs, plusieurs facteurs sont indispensables :

  • un site sécurisé à accès contrôlé.
  • des alimentations électriques propres avec des onduleurs et des générateurs.
  • des systèmes d'alarme (incendie, inondation et intrusion).
  • une vidéosurveillance (protection contre les attaques extérieures).
  • des contrôles environnementaux pour assurer des conditions optimales de température et d'humidité.

Posez-vous ces questions :

  • Votre serveur est-il en sécurité ?
  • Qui vous alertera en cas de défaillance ou de sinistre ?

3. Prévoir le renouvellement des nouveaux matériels

Nous savons que vous devez envisager soigneusement le remplacement des composants matériels. Toutefois et pour réduire le risque de panne et de fiabilité opérationnelle, il est recommandé de remplacer les serveurs tous les 3 à 5 ans.

Pour réduire les perturbations que subiront vos utilisateurs et votre activité, les interruptions de service doivent être planifiées avec soin.

Les nouveaux matériels doivent être examinés pour s'assurer qu'ils disposeront de la capacité nécessaire aux besoins de l'activité et des applications logiciels, maintenant comme à l'avenir.

Posez-vous ces questions :

  • Quel âge à votre serveur ?
  • Sa capacité est-elle suffisante ?

4. Analyse du fichier journal et des statistiques d'utilisation des ressources

Une revue régulière des journaux permet d'identifier les problèmes liés aux composants matériels et aux processus défectueux. Les journaux peuvent également indiquer lorsque de nouvelles ressources (mémoire, processeur et disque) doivent être ajoutées au système.

Posez-vous ces questions :

  • Quand avez-vous vérifié les journaux pour la dernière fois ?
  • Savez-vous comment vérifier l'existence de problèmes potentiels ?

5. Tout peut arriver – soyez prêt

Elles n'arrivent pas très souvent mais les catastrophes frappent bel et bien les entreprises de temps à autre. 

Votre organisation doit comprendre comment elle peut continuer à fonctionner dans un tel cas. Nous vous recommandons de rédiger et de mettre en place un plan d'action pour que votre entreprise sache réagir rapidement et efficacement : il faut parfois plusieurs semaines pour remplacer des serveurs et ce risque doit être envisagé et compris avant d'être atténué.

Posez-vous ces questions :

  • Votre entreprise saurait-elle réagir en cas de catastrophe ?
  • Combien de temps pouvez-vous survivre sans DMS ?